lundi, 30 novembre 2015

Triple Réveillon de l'Amitié du 31/12/2015 : ambiance et bonne humeur garantis !

Ami(e)(s) réveillonneur(s), ne restez pas seul(e)(s), venez nous rejoindre : sourire, bonne humeur et ambiance garantis !

 

Nous fêtons le 17e anniversaire du

Triple Réveillon de l'Amitié

 avec, un groupe invité-vedette qui fera vibrer les tubes des «Années '80» Ambiance assurée !

Pour tout renseignement : 0488 / 58 22 00. Inscription OBLIGATOIRE avant le 15/12/2015.

 

" ---------------------------------------------------------------------------------------------

 

Par mail dcaron@dcaron.be ou par courrier à

Danielle CARON, av. des Constellations 15 à 1200 Bruxelles

 

NOM : …………..……….…………………………………….………………………………

 

Prénom : ………………………………………………………………………………………

 

ADRESSE : ……………………………………………………………………………….....

 

CP – COMMUNE : ……………………………………………………………..................

 

TEL / GSM : ………………………………………………………………………………….

 

Mail : ……….………………………………………………………………………………….

 

 

réserve pour le Triple Réveillon de l'Amitié

…… réveillons adultes à 65 EUR

…… réveillons adultes à 60 EUR (minimum 10 adultes)

…… réveillons enfants à 35 EUR

…… réveillons bébés à 35 EUR

...... spectacles-soirée sans repas à 30 EUR (dès 22 h)

…… soirée sans spectacles ni repas à 20 EUR (minuit)

 

Pour un total de ……………..…… euros que je verse sur le compte BE03-068-2131147-84.

 

Votre âge : ..................

Vous souhaitez être à la même table que ................................................................

 

Les inscriptions ne sont valables qu’une fois le paiement reçu par l’organisation.

Triple Réveillon de l'Amitié : 31 décembre 2015 à 19h

2015 11 05 Rév Affiche avec Bon.pdf

jeudi, 19 juillet 2012

Renouveau de l'avenue Georges Henri à WSL

Avenue Georges Henri à Woluwe-Saint-Lambert 

  • Selon nos informations, l'avenue Georges Henri commence son renouveau et offrira bientôt un magasin de célèbres produits surgelés de l'enseigne française Picard, en lieu et place de Idéal Meuble, qui était situé en face du Parc Georges Henri, sur le square de Meudon.

  • De plus, un magasin Deli Traiteur viendra remplacer le Funny club, localisé place Jean-Baptiste de Groof 7, en face de l'Institut des Sourds et Muets.

  

Bienvenue à ces initiatives qui dynamisent cette grande rue commerçante !

lundi, 14 mai 2012

Gravures des vélos 2012 à WSL : gratuit !

Toujours utile pour son vélo, voici les dates de gravures des vélos 2012 à Woluwe-Saint-Lambert :

 

  • le dimanche 20 mai de 10 à 16h : 188 Tomberg
  • le dimanche 17 juin de 10 à 16h : parc Georges Henri (à côté de la fontaine, entrée square de Meudon)
  • le samedi 23 juin de 10 à 16h : fête du quartier Dries (rue Dries)
  • le dimanche 2 septembre de 10 à 18h à la “Dynamifête” au parc Malou (allée Pierre Levie)

 

Dimanche 20 mai prochain, un stand « Gravure de vélos » vous permettra de faire graver gratuitementvotre numéro de registre national sur le cadre de votre vélo.  Cette opération se déroulera de 10 à 16h au Tomberg 188.

 

Un vélo marqué de la sorte est un vélo reconnaissable.  Le voleur professionnel sera donc moins attiré par des vélos qui disposent d'une identité visuelle et qui sont donc plus difficiles à revendre. En outre, si un vélo volé est retrouvé, il pourra être restitué rapidement à son propriétaire légitime.

 

Nous vous invitons donc à vous présenter au stand « Gravure de vélos », de 10 à 16 h, muni de votre carte d'identitéou de votre carte SISreprenant votre numéro de registre national.  Si ce numéro n'est pas repris sur ces documents, vous pouvez vous adresser au service Population ou Étrangers de la commune pour l'obtenir.

 

Cette opération est organisée conjointement par le service de Prévention communal et la cellule Prévention de la zone de Police Montgomery.

 

mercredi, 23 janvier 2008

Décès

Carlos est décédé des suites d’un cancer. « Le roi des Big bisous n’avait que 64 ans », écrit Patrick Laurent dans la DH.  « Carlos, l’idole de la bonne humeur et de « Tout nu et tout bronzé » est mort », écrit Le Soir. « Décès, à 64 ans, du fils de Françoise Dolto (…) Carlos était la bonne humeur ». « Dècès de Carlos, aux chansons pleines d’exotisme », souligne La Libre Belgique.

19:17 Écrit par Danielle CARON dans Lu pour vous | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carlos |  Facebook |

vendredi, 24 août 2007

La crise politique belge actuelle

Lu pour vous dans le Monde du 24/08/07, un point de vue assez objectif de la crise belge : Yves Leterme, leader des chrétiens démocrates flamands, n'est pas parvenu à mener à bien la mission que lui avait confiée, le 15 juillet 2007, le roi Albert II.  Le formateur du gouvernement fédéral a été relevé de ses fonctions jeudi 23 août 2007.  Le Roi a interrompu ses vacances pour rencontrer M. Leterme.  Celui-ci lui a expliqué qu'il n'était pas parvenu à mettre d'accord les quatre partis, libéraux et chrétiens démocrates, flamands et francophones, qu'il espérait réunir dans une coalition dite l'Orange bleue.

 

74 jours après des élections qui ont vu M. Leterme triompher en Flandre et cinq semaines après sa nomination, la Belgique n'entrevoit donc aucune solution à la profonde crise politique qu'elle traverse.  Jusqu'au bout et seule, Joëlle Milquet s'est opposée à la volonté des Flamands d'obtenir de nouveaux et importants transferts de compétences au profit de leur région.  Celle-ci a refusé d'inscrire dans le programme d'un éventuel gouvernement des réformes nécessitant une majorité "spéciale" au Parlement, soit les deux tiers dans les deux assemblées et une majorité dans chaque groupe linguistique.

 

Les libéraux francophones du Mouvement réformateur étaient prêts, quant à eux, à discuter de certains points à condition qu'ils ne touchent pas - comme le réclament les partis flamands - à la fiscalité, l'impôt des sociétés ou la sécurité sociale.  Les francophones sont divisés, alors que le programme socio-économique n'a été que survolé jusqu'ici.

 

Que redoutons-nous ?  Peut-être pas une décision du Parlement régional flamand proclamant, comme le prône l'extrême droite du Vlaams Belang, la naissance d'une Flandre indépendante, mais fort probablement la scission unilatérale de l'arrondissement politique et judiciaire , jusqu'ici bilingue, de Bruxelles-Hal-Vilvorde décidée, à la majorité simple comme le prévoit la loi, par les partis flamands et qui signifierait les fin des droits (les "facilités") accordés aux 150.000 francophones de la périphérie flamande de la capitale.

 

Le roi a commencé un nouveau tour de négociations qui devrait déboucher sur la nomination d'une personnalité chargée de réduire les tensions et d'ébaucher de nouvelles discussions entre les partis de l'hypothétique Orange bleue et, sans doute, d'autres formations.

 

Sur RTL Info.be, il peut encore être conclu, « On peut avoir l'impression qu'il s'agit de négociations difficiles comme il y en a déjà eu beaucoup en Belgique, sauf qu'ici, on ne voit pas très bien quels seraient les éléments de consensus permettant aux Flamands et aux francophones d'avancer sans perdre la face, constate le politologue Jean Faniel.  Pour autant, « beaucoup de choses peuvent encore être tentées » avant de parler de divorce entre Flamands et Wallons et d'une scission de la Belgique, même si ce scénario n'est désormais « pas à exclure », selon M. Faniel.

 

Comment faire pour mieux faire fonctionner l'État fédéral ?  Par le biais d’accords entre les membres de tous les exécutifs et de toutes les assemblées de la Belgique ?  On sait qu’en Belgique, ce sont les Présidents de partis qui ont essentiellement tout pouvoir.  A suivre.

20:39 Écrit par Danielle CARON dans Lu pour vous | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 21 août 2007

Epinglé dans la presse

  • Ce mardi 21 août 2008, alors que le formateur tente de mettre en route un nouveau plan de négociation avec les 4 présidents de partis, Didier Reynders somme Yves Leterme de revenir à la table de Val Duchesse dans deux ou trois jours maximum, nous apprend L’Écho.  D'un autre côté, les deux "partenaires" francophones sondent PS et Ecolo, les partis de la potentielle future opposition, quant à leurs intentions lorsque la majorité des deux tiers sera exigée.
  • Le boom immobilier américain a été largement financé par des crédits immobiliers accordés à des millions d'emprunteurs peu solvables, adossés à des hypothèques sur les logements.  La hausse des taux d'emprunt et la baisse des prix des logements depuis quelques mois ont multiplié les défauts de paiements, et créé une crise financière qui a fait chuter les bourses mondiales.  Minées par la crise des prêts hypothécaires américains, les grosses sociétés américaines du secteur multiplient fermetures et licenciements.  Une révision de la réglementation est demandée pour gérer les changements dans ce secteur. 
  • L'Echo.  KPN deviendrait le principal concurrent de Belgacom ?  L'acquisition de Tele2, pour 95 millions d'euros, le laisse en tout cas présager.  Déjà détenteur de la marque Base en téléphonie mobile, KPN renforce sa position sur le marché belge, et surtout en Wallonie où les câblo-opérateurs se regroupent au sein de VOO, une structure qui offrira aussi de la téléphonie à l'instar de Telenet en Flandre.  L'opérateur néerlandais avait déjà racheté Allo Telecom voici quelques jours.  La Libre présente une interview de Grégoire Dallemagne, patron de Tele2 en Belgique pour qui ce rapprochement constitue une alliance stratégique sans pertes d'emploi.  Les synergies avec Base sont évidentes à plus d'un titre ; l'un actif en téléphonie mobile, l'autre en offre Internet et en téléphonie fixe ; le premier est très présent en Flandre alors que Tele2 est plus actif dans le sud du pays, dit Le Soir. 
  • La Libre.  La Belgique ne respecte pas la loi européenne sur le bruit des avions.  Alors que l'Europe avait fixé au 30 juin la mise en place d'un cadastre du bruit en matière de transports, la Belgique n'est pas en mesure de proposer le moindre document probant.  Renaat Landuyt, Ministre en charge rejette la faute sur les régions (Flandre et Bruxelles Capitale) qui ne peuvent s'accorder.  Les riverains sont mécontents et l'Europe s'impatiente. 
  • Le trafic et la sécurité du transport aérien belge décidément ne marquent pas des points.  L’Echo et La Libre font référence à un rapport de l'OACI, l'organisme international qui réglemente le transport aérien.  Il souligne un manque de personnel, des problèmes de formation du cadre technique, des carences de qualification.  Des accusations à faire frémir.  On a déjà mis le doigt sur cette faille dans ce blog.  Il y a donc moyen d'améliorer la sécurité dans l'état actuel des choses!  La DGTA (Direction générale du transport aérien) a réagi (c’est déjà cela !) en expliquant qu'un plan d'action correctif est déjà en cours d'application qui prévoit, notamment l'engagement de 22 personnes supplémentaires. 
  • La Libre.  1 région + 1 communauté = 1 entité unique.  MR et CDH sont pour une simplification des institutions au sud du pays, le PS n'en a jamais voulu. Une telle refonte des institutions wallonnes réclame une majorité des deux tiers. Pourtant, cette simplification serait bénéfique.  Les citoyens s'y retrouveraient mieux dans les différentes compétences concédées à l'un ou l'autre des organes décisionnels, des économies importantes seraient réalisées.  Le non des socialistes se fonde sur une répartition politique historique très socialiste en Wallonie à l'époque de la création des entités et très libérale à Bruxelles. 
  • Le Soir.  Les amendes routières rapportent gros. Mais que faire de l'argent, s'interroge Le Soir. Ce sont cent millions d'euros qui vont être redistribués aux zones de police qui ne savent pas toujours comment affecter ces nouvelles recettes. 
  • Le Soir.  Le président turc sera islamiste.  Abdullah Gül devrait, sans trop de surprises être élu président de la Turquie au second tour des élections présidentielles.  L'armée qui avait contesté les précédents résultats se tait à présent.

17:40 Écrit par Danielle CARON dans Lu pour vous | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 19 août 2007

Parfum de crise - Crispation politique

Crisette pré-gouvernementale qui pourrait se muer en crise de régime ?  Quels sont les scénarii possibles : tripartite, grande réforme tout de suite ou plus tard ou petite réforme ?  En réaction à  la liste de revendications flamandes déposée le 14 août 2007, les francophones ont réagi avec une « contre-liste » et pas n’importe comment.

D’abord pourquoi devoir déposer une liste en deux jours si les Flamands ont mis trois semaines pour le faire ?  Il y a une gradation de leur réponse : une liste a bien été arrêtée entre MR et CDH, de même que les sujets jugés négociables et les « onbespreekbaar » (non négociables) (démanteler le code civil, dépecer le pouvoir judiciaire, régionaliser l’ISOC, toucher à la Sécurité Sociale, etc.). Puisque l’orange bleue ne dispose pas de la majorité des deux tiers au Parlement, MR et CDH ont proposé de prévoir un organisme ad hoc pour discuter, après la formation du gouvernement, des réformes institutionnelles réclamant une majorité des deux tiers.  Ce qui fait hurler les flamands car les exigences flamandes sont souvent accompagnées de réforme nécessitant les deux tiers et de plus le CD&V-N-VA ne veut pas rentrer dans le gouvernement sans une réforme substantielle de l’Etat nécessitant également parfois les deux tiers.

Pour le MR et le CDH, il a été question de sujets tabous pour les Flamands : la question des limites territoriales de Bruxelles, l’idée d’organiser une consultation populaire dans l’ensemble des communes de Hal-Vilvoorde.  Etait également sur la table le statut de Bruxelles, c’est-à-dire étendre l’autonomie constitutive, consentie aux autres Régions, à celle de Bruxelles et assurer une révision de la spécificité des institutions bruxelloises avec la suppression ou l’atténuation des garanties concédées aux Flamands.

Proposition chère au CDH : créer une assurance dépendance fédérale, système de sécurité sociale adaptée aux personnes âgées qui ont besoin d’une assistance médicale (les Flamands ont déjà ce système).  Source : le soir du vendredi 17 août 2007. Pour sortir de la crise, le Pr Hugues Dumont (professeur de droit constitutionnel aux Facultés Saint-Louis de Bruxelles) préconise que les partis flamands clarifient leur objectifs à long terme.  Aujourd’hui, on ne voit plus du tout ce que les francophones ont à gagner et à cela s’ajoute le fait que les flamands refusent de s’expliquer sur leurs objectifs finaux.  Le Professeur préconise de régler le problème via une grande conférence intercommunautaire sur l’avenir de l’Etat belge et non pas dans le cadre de la négociation d’un gouvernement, car les présidents de partis n’ont pas cette légitimité.  Cela permettrait de clarifier les objectifs à long terme. La volonté d’évoluer ou non vers plus d’autonomie régionale est de plus en plus dictée par des motivations économiques et non plus par un attachement sentimental du moins dans la classe politique flamande.  Source : la libre du 17/08/2007 La présidente du CDH – Joëlle Milquet était l’invitée sur les plateaux de RTL-TVI et de la RTBF vendredi 16 août 2007.  Ce qu’il en ressort, c’est ceci : 
  1. Une éventuelle coalition orange bleue ne dispose pas de la majorité des deux tiers et n’est pas en mesure de réaliser une réforme de l’Etat.  Une telle réforme ne serait envisageable qu’avec d’autres partenaires.
  2. Les Francophones ne veulent pas de grand transfert de compétences qui toucheraient par exemple à la sécurité sociale ou à l’impôt.
  3. S’il faut discuter de revendications qui requièrent une majorité des deux tiers, cela doit se faire dans le cadre d’une autre procédure, sans préciser laquelle, mais la présidente a rappelé que par le passé, il y avait eu recours à la Corée, conférence pour la Réforme de l’Etat mise en place en 1999.
  4. Yves Leterme doit sortir de la mêlée et doit jouer le rôle d’arbitre, doit proposer des solutions, étant donné qu’assez de solutions ont été avancées.  Source : La Libre du 17/08/2007.

Mais qu’est ce qui bloque ?  La personnalité de Yves Leterme et ses méthodes : il écoute mais ne propose pas de solutions ou ne donne pas l’impression de diriger la négociation.  L’homme veut toujours avoir raison, il serait « buté », impossible de le faire changer d’avis ou de stratégie. Une constatation : autour de la table, les hommes politiques flamands sont de vrais nationalistes.  Le droit du sol est donc ultra-sacré.  Il faut éliminer les facilités linguistiques.  Et la N-VA (Bart De Wever) tire sans arrêt les Flamands vers le séparatisme.  Mais construire un programme fédéral avec un parti séparatiste, semble impossible. Entre MR et CDH, il y a eu d’énormes progrès mais leurs points de vue ne sont pas parfaitement semblables.  Le MR envisage certaines réformes à la majorité des deux tiers, le CDH est nettement plus réticent à le faire.  Entre le MR et VLD, il y a possibilité de compromis, par contre entre le CDH et le CD&V, la distance est très grande. Ce qui bloque principalement, ce sont les modifications institutionnelles nécessitant une majorité des deux tiers au Parlement.  La grande différence, c’est que les flamands veulent négocier ces points avant la constitution du gouvernement et pour les francophones, il est inutile de mettre au point ces réformes puisque l’orange bleue ne dispose que de la majorité simple.

Après les consultations royales, les négociations reprendront la semaine prochaine avec Yves Leterme toujours comme formateur peut-être aidé dans sa mission par un médiateur.  Source : la libre du 17/08/2007 Après le blocage, l’interlude royal ?  Après avoir reçu les quatre présidents de l’Orange bleue (Jo Vandeurzen, CD&V ;Didier Reynders, MR ; Bart Somers, Open VLD ; Joëlle Milquet, CDH), il n’est pas exclu que le Roi reçoivent les présidents de parti, socialistes ou écologique.  Cet interlude permet à chacun de reprendre ses esprits et donc de calmer le jeu. Yves Leterme a déclaré entre autres après son audience au Palais que « l’un des grands points de discorde réside dans l’absence de consensus quand à une vision claire sur le rôle, la signification et la position de l’Etat ».  « L’établissement d’un consensus sur les missions principales de l’Etat belge et des différentes entités, selon la majorité requise au parlement, est une condition de base sine qua non à la formation d’un gouvernement solide ».  La pression est donc maximale sur Joëlle Milquet.  Ca passe ou ça casse !  Le pessimisme est de mise ! Les bleus ne veulent pas de retour des socialistes, le CDH et le MR ne veulent pas d’un « dépeçage de l’Etat » et OpenVLD veulent réformer sans attendre.  Source : Le Soir du samedi 18 août 2007.

23:24 Écrit par Danielle CARON dans Lu pour vous | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 18 août 2007

Semaine mondiale de l'eau

Lu pour vous dans Le Monde du 13 août 2007.  Du lundi 13 au 18 août 2007 a eu lieu la Semaine mondiale de l'eau à Stockholm (Suède).
Je crois que nul ne peut plus ignorer les effets du réchauffement climatique.  "Dans certaines parties du monde, le réchauffement de la planète va se traduire par des pénuries d'eau, la sècheresse et des déserts de plus en plus grands et dans d'autres parties du monde, il y aura de plus en plus de pluies, de tempêtes et d'inondations" nous prédit le chef du gouvernement suédois, Fredrik Reinfeldt.
La Semaine de l'eau qui en est à sa 17èm édition, c'est déroulée à Stockholm et a réuni quelques 2.500 experts du monde entier. Il faut aussi rappeler que plus d'un milliard d'individus sur terre n'ont pas accès à l'eau potable, que quelques 34.000 personnes meurent de maladies liées au manque d'eau et de systèmes sanitaires.

21:58 Écrit par Danielle CARON dans Lu pour vous | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Trafic et sécurité aérienne

En matière de trafic aérien et de nuisances sonores, les riverains de l’aéroport de Bruxelles-National sont servis.  En période estivale, plus que de coutume encore car ils doivent composer avec une augmentation spectaculaire des vols des charters, qui non seulement décollent aux petites heures de la journée, mais empruntent pour la plupart le même couloir aérien, transformant ainsi l’Est de la Capitale en véritable autoroute aérienne. La solution consisterait à scinder ce couloir unique en plusieurs parties.

Le dépôt de plaintes ne fait que s’accroître et cela de manière presque exponentielle. D’autre part, un autre problème surgit : l’ordre donné par Renaat Landuyt, Ministre de la Mobilité (Sp.a) d’utiliser la piste 20 en contournant les arrêts du Conseil d’Etat qui l’interdisent, par le biais de procédures de vol temporaires. Ces mesures ont été prises pour soulager les habitants de la commune de Diegem au détriment de ceux des localités de l’Oostrand, ce qui scandalisent ces derniers.Cette mesure a été utilisée au détriment de la sécurité aérienne. En effet, la piste 20 ne peut jamais être utilisée en cas de vent arrière de plus de 0 nœud alors que cette mesure a été mise en application avec des vents arrière de 4 nœuds sur cette piste. Source : www.lalibre.be (13/08/2007).

De plus, un article de 17/08/2007 (La Libre) fait état du fait que le ciel belge est peu sûr.   Et, on comprend pourquoi, dans un rapport d’audit réalisé entre le 7 et 16 février, publié quelques jours après les élections (14 juin 2007), la Belgique obtient en autres une cote de trois sur dix en matière de qualification du personnel technique et d’entraînement. (http://icao.int/fsix/auditRep1_cas.cfm). Tout ceci ne plaident évidemment pas en faveur des autorités belges.  La sécurité aérienne est-elle un problème secondaire ?  Jusqu’au jour où … il sera trop tard !

21:49 Écrit par Danielle CARON dans Lu pour vous | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 02 août 2007

Epinglé dans la presse

Ce résumé succinct a pour objectif de garder un esprit critique sur la politique belge :

  • 2007 08 02, Le Soir - Les négociateurs ont abordé la question des centres fermés.  Le MR propose de recycler les vieilles casernes de la gendarmerie, les Flamands veulent un lifting des centres actuels et le cdH plaide pour une procédure plus humaine, avec assignation à résidence.
  • 2007 08 02, La libre et De Standaard - Carte blanche de JY Huwart : cessons de diaboliser Leterme.  La confiance flamande dans la Wallonie est partie.  Nous avons besoin d’un projet fort pour ramener la Wallonie et Bruxelles au top européen.
  • 2007 08 02, La Libre - Une étude géographique de la KUL qui montre « le nouveau visage de la région bruxelloise et de sa périphérie » indique que la « région urbaine bruxelloise » (zone socio-économique relativement homogène) compte 62 communes.
  • 2007 08 02, La Libre - Leterme lui-même a précisé hier en soirée qu’il s’agissait bien de « splitsing », jetant un froid parmi les négociateurs. il donne ainsi raison aux plus réservés, essentiellement au cdH, estime Le Soir. Maingain : il voulait « avoir » les francophones.
  • 2007 08 02, l’Echo - La Creg, le régulateur fédéral des marchés du gaz et de l'électricité, confirme la hausse annuelle de la facture de 17 % pour le gaz et de 3 à 7% pour l'électricité pour les clients d'Electrabel, une majoration qui sera perceptible en 2008 lorsque les consommateurs recevront leur décompte final.  Le régulateur fédéral soupçonne Electrabel d'abus de position dominante. Lors de la libéralisation totale du marché en janvier dernier, l'énergéticien, filiale de Suez en Belgique, aurait fixé ses prix pour le gaz naturel à un niveau relativement bas, dans le but d'écarter des concurrents du marché ou de créer un seuil d'accès.   Le régulateur fédéral, dont les compétences de contrôle ont été rabotées sous le gouvernement Verhofstadt, ne peut que constater son impuissance et se borne à conclure par des recommandations.
  • 2007 08 02, Gazet van Antwerpen - Conclut notamment sur Maingain : cet homme ne semble pas comprendre que ses refus constants ont un effet contraire et ne font que radicaliser la Flandre.
  • 2007 08 02, De Tijd - L'accord intervenu à Val Duchesse sur la situation budgétaire 2007 est beaucoup mois ambitieux que les objectifs du programme de stabilité fixé par le gouvernement sortant.  Il en résulte qu'entre 2007 et 2011, la dette de l'Etat ne diminuera que de 8,7 milliards.  Les objectifs budgétaires précédents auraient réduit la dette de 12,7 milliards. Il s'agit d'une mauvaise nouvelle pour le coût du vieillissement de la population.
  • 2007 08 02, De Standaard - Freddy Willockx au Standaard : nous n’avons pas les moyens d’arrêter les illégaux.  Il défend par ailleurs une politique plus humaine et surtout plus claire.
  • 2007 08 02, De Morgen – Il est temps que les négociations s’arrêtent, ou je vais vraiment tomber amoureux de Joëlle Milquet.  La seule femme dans ce club d’hommes, mais tellement supérieure !  Quand elle parle, on se croirait à la Maison du peuple ou dans les Marolles, avec la détermination de la minorité.  A sa manière, elle est la dernière idéologue de la politique belge.
  • 2007 08 01, Le Soir, l’Echo et la DH - Communautaire : discussion sur le dédoublement (plutôt que la scission) des tribunaux. Il y aurait un parquet propre à Hal-Vilvorde.  Le tout est d’assurer que chacun puisse être jugé dans sa langue. La part de bilingues pourrait être revue à la baisse, ce qui aiderait résorber l’arriéré bruxellois.
  • 2007 08 01, Le Soir et la DH - Accord budgétaire entre les négociateurs : les mesures one shot destinées à équilibrer le budget (vente bâtiments, reprise fonds de pension), qui « agaçaient » le cdh et le CD&V, sont abandonnées.  Le déficit budgétaire devrait atteindre 0,2% du PIB, vu les derniers chiffres de recette rentrés par l’administration fiscale.  Le Pacte de stabilité, qui exige 0,3% de boni, n’est donc pas respecté.  C’est une première rupture avec les années Verhofstadt constate Le Soir, qui s’était fait une spécialité de présenter des budgets à l’équilibre
  • 2007 08 01, Edito du Standaard - Le cdH est le seul des 4 négociateurs sur la régularisation.  L’erreur n’est pas d’enfermer des demandeurs d’asile avant une expulsion, mais de les enfermer dans des endroits pires que les prisons.
  • 2007 08 01 - De Morgen relève qu’une faute de traduction à fait croire à des rapprochements sur BHV : « splitsing » a été traduit en français par « dédoublement » pour l’arrondissement judiciaire.
  • 2007 08 01 - Carte blanche de Pierre Defraigne dans La Libre : plaide pour l’abandon des cabinets ministériels pour impliquer le ministre dans son rapport à l’administration.
  • 2007 08 01 - Belang van Limburg : la tactique de Leterme (le renvoi aux groupes d’experts pour tout ce qui fâche) est surtout de gagner du temps pour créer la confiance autour de la table. Mais il devra régler les points conflictuels en s’impliquant davantage qu’en étant le notaire de son parti.
  • 2007 07 31, Edito du Soir - Le jugement dit que la détention des mineurs doit être interdite.  Angelica a été victime d’une administration rigoriste et d’un vide abyssal de responsabilité politique.
  • 2007 07 31 Le Morgen - Le consensus grandit côté flamand envers la manière dont est abordée la réforme de l’Etat, à savoir supprimer le financement fédéral de certaines politiques régionales/communautaires comme la prévention santé et la politique des villes.
  • 2007 07 31 - Le formateur a distribué une note hier sur des réformes à majorité simple, « régionalisation larvée » selon les francophones (SNCB, soins de santé, justice…).  Le différent est également budgétaire, mais cette fois avec les libéraux.  Il manque de 1,7 milliard à 2,7 milliards pour atteindre le surplus de 0,3% du PIB.  La réduction des moyens des Communautés et Régions, évoquée au MR pour équilibrer le tout, a fait bondir Arena et Demotte.
  • 2007 07 30, Edito Morgen - Maingain n’est pas différent de De Wever.  Ces deux-là sont comme Schiltz et Spaak à la grande époque d’Egmont, sauf qu’il y a moins de marges de négociations.
  • 2007 07 28, Le Soir (P. Bouillon) - « Joëlle Milfoisnon ». Madame non (son nom en Flandre) est d’origine espagnole, cela explique sans doute ce tempérament.
  • 2007 07 28, La Libre revient sur les commentaires charmés et étonnés de la presse flamande sur Joëlle Milquet « une bekende vlaming est née ».  Les Flamands ont longtemps sous-estimé JM, la pensant désorganisée, mais c’est une femme de conviction. Et ils comprennent que le cdH n’est pas le petit frère du CDV.
  • 2007 07 28, De Morgen - La formation n’avance pas. Pour Reynders, c’est facile : il laisse parler le VLD sur le plan socio-économique et le cdH sur le plan communautaire. Et Maingain ? il est venu manger une fois à midi et n’a rien dit ou presque, depuis il disparaît à chaque fois.  Le timing de Bart Somers : que les négociations soient finies à la rentrée, c’est pareil pour moi (De Wever).
  • 2007 07 26 - Carte blanche de Peter De Roover dans le Standaard : il faut choisir entre la Belgique et la démocratie. 800.000 personnes ont voté pour Leterme et son programme de réforme de l’Etat (à comparer aux 275.000 de Verhofstadt en 2003 !).  Le cdH et le MR ont quant à eux basé leur campagne sur le refus d’une réforme de l’État solide.  Donc, soit on n’obtient pas de gouvernement belge, soit on en obtient un à force de compromis, mais on nie alors la démocratie et ce pourquoi les négociateurs (Leterme, cdH, MR) ont été élus.
  • 2007 07 22, l’Echo - Deprez dit ne pas exclure la possibilité qu’Yves Leterme échoue.  Sur l’institutionnel, il ne voit pas l’ébauche d’une esquisse d’accord.
  • 2007 07 21 - Leterme à VTM : j’ai bien mieux à faire que ces « flauwekul » (foutaises).  Je crois qu’ils me cherchent. Celui qui me cherche le paiera tôt ou tard.
  • 1983 - Le constitutionnaliste liégeois, François Perin confessait « Nous avons ressenti la Belgique comme bâtarde et médiocre, imposée par l’opportunité politique diplomatique (surtout anglaise) d’une époque révolue ? ».
  • 1981 - François Perin avait écrit en 1981 dans la Meuse : « Cela fait des années que je pressens ce qui va arriver : les Wallons et les Bruxellois vont se retrouver assez bêtement belges tout seuls.  Après d’éventuelles élections qui n’auront qu’exacerbé le malaise (…), le malheureux chef de l’État se mettra à courir après un gouvernement introuvable : la Belgique peut disparaître par ‘implosion’ ».

21:25 Écrit par Danielle CARON dans Lu pour vous | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |