vendredi, 31 janvier 2014

Interpellation relative à l’état des trottoirs et des arbres dans certaines rues de Woluwe-Saint-Lambert, notamment rue Solleveld.

Des habitants de la commune nous signalent – après avoir pris plusieurs fois contact avec les services communaux et n’ayant pas obtenu de réponse jusqu’à présent – l’état de certains trottoirs (déformés par les racines des arbres) et de certains arbres dans la commune.

Pour rappel, au niveau des responsabilités en matière d’assurance, il incombe à la commune de veiller à la sécurité des piétons et donc d’entretenir l’état des trottoirs (et des arbres situés sur la voie publique), afin d’éviter que les piétons ne se blessent voire que des arbres, par leur déracinement, n’entrainent des dégâts matériels et physiques lors d’une éventuelle chute (à l’occasion de tempêtes ou d’une tendance naturelle).

Les arbres sont de plus en plus vieux (± 40 ans) et présenteraient des problèmes de santé et de risques de chutes.
 
Il s’agit notamment de la rue Solleveld, là, où,  également, il y a des poteaux d’éclairage public qui ont perdus le portillon technique (± 50 cm du sol) avec des fils apparents et donc, apparemment, des risques d’électrocution pour un jeune enfant ou un animal domestique.

Un arbre tout particulièrement penche de façon inquiétante vers la maison n° 176 et un trou important dans le tronc de cet arbre, est à relever. Ce mouvement entraîne aussi le décèlement des dalles du trottoir (qui risquent d’entraîner des chutes des passants). Cette inclinaison est probablement due à la présence dans le trottoir à côté de l’arbre, d’une prise d’eau (VIVAQUA et Pompiers) d’un volume important, ce qui entraînerait un déforcement des racines d’un côté.

Mes questions sont les suivantes :

  1.     Devrions-nous comprendre, par ces exemples, que nous attendions passivement qu’un drame arrive, avant d’agir ? Pouvons-nous alors encore parler de gestion communale ?
  2. Les habitants n’ayant obtenu aucune réponse des services communaux, après plusieurs reprises, se demandent quelles démarches doivent-ils effectuer et à qui doivent-ils s'adresser afin d’être enfin être écoutés, avant que l’arbre situé devant leur maison, ne finisse par tomber sur sa façade ou que des piétons ne se blessent par manque de sécurité ou d’entretien de ces trottoirs?
  3. Comment procède la commune et à quel rythme ?  Existe-t'il l'établissement d'un inventaire de la santé des arbres situés sur la voie publique de la commune ?
  4. La commune pourrait-elle procéder à un relevé cartographique de la santé des arbres situés sur la voie publique, de même que celui de l’état des trottoirs ? Si c’est déjà fait, est-il possible de prendre connaissance de ce relevé ?
  5. Quels sont les conditions et démarches administratives que l’habitant doit réunir et effectuer  afin avoir droit à une réparation de son trottoir et où un état de santé de l’arbre situé devant chez lui, sur la voie publique ?
  6. Comment est établi l’ordre de priorité des travaux qui seraient envisagés suite à une constatation de dégradation de trottoirs et de menace constituée par un arbre à la santé défaillante ?
  7. De quel budget annuel dispose la commune pour parer à ce genre de travaux ?


Je vous remercie pour vos réponses.

Danielle CARON,           
Députée–Conseillère communale.

16:53 Écrit par Danielle CARON dans Wol.-St-Lambert | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.