mercredi, 19 octobre 2011

Décès à Andromède : intervention au conseil communal

Une de mes interventions au conseil communal d'avant-hier, le lundi 17 octobre 2011.

 

Question orale relative au décès d'un jeune homme sénégalais à Andromède (Woluwe-Saint-Lambert)

 

Plusieurs personnes viennent vers moi avec un sentiment de révolte concernant le drame qui a eu lieu il y a peu à Andromède.

 

En effet, il semblerait qu’un jeune homme sénégalais, tombé de plusieurs étages, soit décédé dans l’indifférence totale.

 

Les habitants de ce quartier veulent pour preuve, le peu de cas, qui en est fait, dans la presse par rapport à une certaine “Lisa” qui s’est suicidée en Flandre, mais de cela, tout le monde est au courant car cela été relayé via Facebook, la presse écrite et les journaux télévisés.

 

Les circonstances de la mort de ce jeune homme paraissent floues à l’heure actuelle.

 

Vous, en tant que responsables de la commune, pouvez-vous nous dire ce qui a été fait pour alléger la souffrance des habitants et des proches, si ce n’est leur offrir un soutien psychologique ?

 

Encore maintenant, très peu d’habitants sont au courant de la tragédie qui s’est jouée, cela pourrait arriver à votre voisin, à une personne de votre famille, etc. Auriez-vous réagi de la même manière si cela avait été le cas ?

 

Que proposez-vous de mettre en place, à part le soutien psychologique et “inviter” les riverains à une réunion trois jours plus tard “pour trouver ensemble des solutions pour la sérénité du quartier”

 

Une enquête sur ce drame ?  Que cherchez-vous à faire ?  Calmer les esprits ?

 

Les habitants sont en droit d’attendre plus de leur commune : faire toute la lumière sur ce drame, en parler le plus possible autour de soi, ... tout sauf de l’indifférence. Pour que cela n’arrive plus jamais ici ou ailleurs, autour de vous ou loin de vous. Dans notre société dite évoluée, tout doit être fait pour éviter l’anonymat, bien des drames seraient ainsi évités. Et cela commence, au seuil de notre porte. Cela concerne chacun d’entre nous. Faire silence sur cette affaire, c’est laisser la place à l'indifférence autour d’un tel drame.

 

Danielle CARON,

Députée – Conseillère communale à Woluwe-Saint-Lambert

Avenue des Constellations 15 - 1200 Bruxelles

G.S.M. : 0475 / 246.846 - Fax : 02 / 762 62 86

E-mail : dcaron@dcaron.be

Blog : http://caron.skynetblogs.be

Site Internet : http://www.danielle-caron.be

Les commentaires sont fermés.