jeudi, 31 mars 2011

Les pistes cyclables à Bruxelles : Parlement

Parlement de Bruxelles-Capitale

à la commission infrastructures du mercredi 30 mars 2011

 

  1. Mon intervention sur les constats en termes de pratique du vélo

 

Résumé de l'intervention : demande d'informations sur les futurs travaux de cette année sur les ICR, suite à l’étude de l’Observatoire du Vélo qui a constaté une augmentation de l’utilisation du vélo, même si on est loin de l’objectif d’Iris 2 (20%, on est à 3 ou 4 % actuellement).

 

  1. Objets de mon intervention :

 

-     Le groupe cdH a aussi découvert l’étude et les recommandations de l’Observatoire du Vélo qui constate une augmentation de 12% des déplacements à vélo en un an. C’est vraiment une bonne nouvelle, car cela montre un changement chez certains Bruxellois qui est vraiment significatif !

 

-     Nous sommes dès lors un peu étonnés des réactions de certaines associations cyclistes qui ont tirés la sonnette d’alarme à la sortie de ces chiffres : oui, cette augmentation, si elle reste identique ces 10 prochaines années, ne sera pas suffisante pour atteindre les objectifs d’IRIS 2. Mais, au vu des budgets prévus pour terminer les ICR et aménager davantage de pistes cyclables dans notre Région ces prochaines années, nous pouvons évidemment tabler sur une augmentation plus importante et plus rapide ces prochaines années ! Ces investissements auront en effet, nous n’en doutons pas, un effet d’attraction sur d’autres citoyens, qui pourront alors également opérer ce transfert modal vers le vélo.

 

-     Etonnant aussi d’entendre dans cette même réaction dans la presse que le Gouvernement ne se donne pas les moyens de sa politique, puisqu’on sait que cette année, un quart du budget des investissements en infrastructures sera consacré aux aménagements cyclables, avec un budget qui a augmenté de plus de 45%. Bien sûr, on peut toujours faire mieux, mais c’est tout de même je trouve un effort déjà considérable de la part de ce Gouvernement pour réaménager l’espace public en faveur des cyclistes !

 

-     Même si bien entendu, ces investissements ne se réalisent pas en un coup de baguette magique, cela met un peu de temps. Et bien entendu, la répartition des compétences en matière de mobilité entre communes et Région ne facilitent pas toujours les choses. Nous espérons, sur cette question, que les choses évolueront dans un futur proche pour plus d’efficacité et de simplicité dans les compétences entre communes et Région.

 

-     Que pense Madame la Ministre de ces critiques ?

 

-     Bien entendu, outre les aménagements de pistes cyclables, un travail d’incitation, de promotion de l’usage du vélo doit être continué et accentué. Pouvez-vous nous rappeler quelles sont les actions que vous menez dans ce domaine, via votre administration ou les associations ? Comment évaluez-vous ces actions pour le moment, en termes de publics atteints, …

 

Danielle CARON,

Députée cdH.

09:45 Écrit par Danielle CARON dans Bruxelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.